dimanche, février 26, 2006

NEIGE de Maxence Fermine



FICHE
Titre: Neige
Auteur: Maxence Fermine
Catégorie: Roman
Editeur: Points
ISBN: 2-02-038580-5



Yuko avait deux passions: le haïku et la neige.

Le haïku est un court poème japonais composé de trois vers et de dix-sept syllabes, pas une de plus. La neige, elle aussi est un poème qui vient de la bouche du ciel et qui tombe des nuages en flocons blancs et légers. Là où vivait Yuko, la neige était la poésie de l'hiver.

En avril 1884, le jour de ses dix-sept ans, contre l'avis de son père, un prêtre shintoïste qui considère que la poésie n'est pas un métier mais un passe-temps, Yuko lui annonce qu'il sera poète.

"Je veux apprendre à regarder passer le temps" disait-il à son père.

Il passa son temps de cette façon pour célébrer la beauté de la neige. Quoique les mots sont puisés à la source de la beauté et les textes dotés d'une musicalité originale, un poète renommé de la cour trouve que ses haïku sont dénués de couleurs, et lui recommande d'aller se faire perfectionner auprès de Soseki, un homme qui possède l'art absolu.

Il s'en allait auprès de Soseki, en emportant pour seul bagage l'or de sa foi en l'amour et en la poésie. Toute cette quête pour acquérir l'art du funambule.

"Écrire, c’est avancer mot à mot sur un fil de beauté, le fil d’un poème, d’une œuvre, d’une histoire couchée sur un papier de soie. Écrire, c’est avancer pas à pas, page après page, sur le chemin du livre. Le plus difficile, ce n’est pas de s’élever du sol et de tenir en équilibre, aidé du balancier de sa plume, sur le fil du langage. Ce n’est pas non plus d’aller tout droit, en une ligne continue parfois entrecoupée de vertiges aussi furtifs que la chute d’une virgule, ou que l’obstacle d’un point. Non, le plus difficile, pour le poète, c’est de rester continuellement sur ce fil qu’est l’écriture, de vivre chaque heure de sa vie à hauteur du rêve, de ne jamais redescendre, ne serait-ce qu’un instant, de la corde de son imaginaire. En vérité, le plus difficile, c’est de devenir un funambule du verbe."

Très beau récit du voyage initiatique d'un adolescent à travers la poésie, l'amour et la beauté.

Lecture facile, cool et relaxante. Se lit très rapidement.

Notation: 10/10.

BIOGRAPHIE

Né en 1968, Maxence Fermine a vécu à Paris avant de partir en Afrique où il a travaillé dans un bureau d'études. Il vit aujourd'hui en Haute-Savoie avec sa femme et sa petite fille.

BIBLIOGRAPHIE
• Neige (1998)
• Le Violon Noir (1999)
• L'Apiculteur (2000)
• Opium (2002)
• Billard Blues (2003)
• Amazone (2004)

Libellés : , ,

3 Comments:

Blogger Septentria said...

Depuis le temps que j'entends parler de ce livre, je vais le mettre sur ma liste à lire... Il a l'air d'être très beau!

(Dis donc, je ne savais pas que tu avais ouvert un carnet de lectures! Heureusement que je consulte mon "traceur" de temps en temps!)

vendredi, avril 28, 2006 4:14:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@septentria
Neige: c'est plus que l'air et l'aspect extérieur: il est beau aussi en profondeur.

Carnet de lectures: Toi aussi tu en as un. COmme quoi les bons esprits se rencontrent !
En fait le carnet de lecture reprend les billets du site principal dédiés à la lecture. Histoire de regrouper les billets par thèmes pour les gens intéressés que par un thème.

vendredi, avril 28, 2006 7:15:00 PM  
Anonymous Anonyme said...

C'est un livre magnifique. Je ne peux que le recommander.
Laurent

lundi, décembre 31, 2007 12:48:00 AM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home