samedi, août 06, 2005

Le royaume de Kensuké de Michael Morpurgo

Prélude en relation avec la commémoration des victimes de la bombe A à Hiroshima

Le 6 août 1945 à 08h45, à l'heure de pointe, un bombardier B29 de l'US Air Force a largué une bombe A sur Hiroshima. Environ 140'000 personnes (près de la moitié de la population de la ville à l'époque) sont mortes sur le coup et, par la suite, des séquelles de l'explosion.

Certes les japonais, durant la 2ème guerre, ont commis les pires atrocités à l'encontre des populations civiles des pays envahis, mais est ce le propre de la civilisation que de répondre à des actes de violence sans nom par un acte de barbarie ?

60 ans après, Hiroshima a été comparé à un acte terroriste, car aucune disctinction entre civils et militaires n'y a été faite. Est ce justifié de dire que cette bombe aurait pu sauver la vie d'un million de soldats américains ? Alors qu'auparavant les simples raids aériens sur le Japon avaient déjà fait 260'000 morts, civils et militaires confondus !

Quand le gouvernement américain présentera-t-il ses excuses au peuple japonais ?

Sujet de réflexion métaphysique.

Je vous offre la chronique ci-dessous qui n'a qu'un lien indirect avec ce triste anniversaire.


Fiche:
Titre: Le royaume de Kensuké
Auteur: Michael Morpurgo
Catégorie: Roman et fiction
Editeur: Galimard jeunesse
Nombre de pages: 148
ISBN: 2-07-054183-5
Prix Sorcières 2001


Une famille à quatre: papa, maman, Michael 17 ans et Stella la chienne vivent des jours paisibles. Jusqu'au jour où une certaine lettre va bouleverser le cours de leur existence. Ou plutôt va leur faire réaliser le rêve de leur vie: ils s'embarquent sur un voilier pour faire le tour du monde.

Au cours de leurs nombreuses escales, ils s'arrêtent en Afrique, en Australie, en Amérique …

Après une année de navigation, le jeune Michael est tombé en mer avec Stella au cours d'une tempête. Ils se retrouvent tous deux sur une île apparemment déserte, peuplée de singes et d’oiseaux.

Là il a fait connaissance de Kensuké, un japonais qui habite l’île depuis des années. La communication n'est pas facile à cause de la langue et de la méfiance réciproque des deux côtés.

Leur relation a pris une tournure différente après que Kensuké ait sauvé Michael d'une noyade.

C'est ainsi que Michael découvre l'univers de Kensuké, sa demeure, son mode de vie, ses habitudes qu'ils partagent ensemble.

En fait Kensuké est un japonais rescapé de la 2ème guerre mondiale, échoué par hasard sur cette île et qui refuse de rentrer chez lui à Nagasaki, pensant que sa femme et son fils n'ont pas survécu à la fameuse bombe atomique lâchée par les américains.

Une histoire triste. En tout cas un véritable conte de fée pour Michael avec un happy end. Les illustrations sont superbes.
S'adresse aux jeunes de 7 à 77 ans.

Ma notation: 6/10



L'AUTEUR: Michaël Morpurgo


Né en 1943 à St Albans près de Londres, Michael Morpurgo se destine tout d'abord à une carrière militaire, puis choisit d'enseigner l'anglais. Il s'installe ensuite dans une ferme située dans un village dans le Devon, en compagnie de sa femme Clare Lane, fille du fondateur des Editions Penguin Books. Michael Morpugo est l'auteur d'une quarantaine d'ouvrages littéraires qui ont été traduits dans le monde et récompensés par de nombreux prix littéraires.

Libellés : , ,

2 Comments:

Anonymous Anonyme said...

Juste une petite correction: Michaël, le héros, a 11 ans pas 17

samedi, février 28, 2009 12:21:00 PM  
Blogger Lancelot said...

@anonyme
Merci de la précision.

lundi, mars 02, 2009 11:33:00 PM  

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home